Quelques termes technique liés à Internet
DNS
Domaine Name System – Système de nom de domaine
L’adresse d’une machine sur le réseau est définie par une IP (par exemple 233.0.52.255). Pour des raisons mnémotechniques, l’utilisation d’un « nom » est apparue plus simple.
Le nom de domaine, « mots humanisés » dans une adresse Web, est comparé avec les adresses IP des machines, répertoriées dans une base de données.
À chaque adresse IP peut correspondre un ou plusieurs nom de domaine.
FAI
Fournisseur d’Accès à Internet
Organisme disposant d’une connexion permanente à internet et qui la distribue à ses clients.
FTP
File Transfer Protocol – Protocole de transfert de fichiers
Ce protocole permet la gestion de fichiers sur un réseau et facilite leur transfert. La connexion à un serveur FTP (nommé « hôte ») peut être publique (« FTP anonyme ») ou privée. Dans ce dernier cas, un nom d’utilisateur et un mot de passe sont nécessaires pour accéder au contenu du répertoire. Exemples d’adresses FTP :
  • « anonyme » (public) : ftp://ftp.mozilla.org/
  • privée (pages Web personnelles chez le FAI Free, par ex.) : ftp ://utilsateur@ftpperso.free.fr
HTML
HyperText Markup Language – Langage de balisage hypertexte
Langage informatique de description de documents hypertextes. Ou plus simplement, le langage servant à écrire les pages web.
Un document HTML est composé de commandes (balises) qui sont interprétées par le navigateur. Ces balises encadrent le texte à décrire. Par exemple :
 <p>Internet est un ensemble de services.</p>

affichera dans le navigateur la phrase « Internet est un ensemble de services. » comme un paragraphe à part entière.

Hypertexte / Hyperlien
Système de textes et/ou documents liés entre eux par des hyperliens ou liens. Leur activation (clic souris par ex.) permet d’accéder au document auquel le lien fait référence.
Nétiquette
Mot valise issu de l’association de Net (contraction d’Internet) et étiquette.
Ensemble de règles de « bonne conduite » et de politesse à observer pour la communication entre personnes sur internet.
Ce n’est pas un protocole car n’est pas « obligatoire » mais cela définit quelques notions de base pour des échanges courtois, où l’on ne doit pas oublier, entre autres, que son interlocuteur n’est pas une machine mais un être humain.
TCP/IP
Transmission Control Protocol – Protocole de contrôle de transmissions / Internet Protocol – Protocole Internet
C’est une suite de 2 protocoles indispensables pour utiliser internet. C’est le « langage universel » de ce réseau et il repose sur quatre grands principes :
  • morcellement de l’information en paquets ;
  • acheminement de ces paquets ;
  • utilisation d’un système d’adressage ;
  • contrôle des erreurs.

Le protocole TCP découpe en paquets et les « étiquette » avec un numéro d’ordre et leur « poids » afin des vérifier d’éventuelles erreurs.

Le protocole IP ajoute l’adresse de l’expéditeur et celle du destinataire sous la forme d’une « adresse IP » : série de quatre nombres séparés par trois points (233.0.52.255)

URL
Uniform Resource Locator – Littéralement « Localisateur uniforme de ressources »
C’est l’adresse « écrite » (suite de caractères) d’une ressource sur internet. Par usage, on parle aussi d’adresse web.
Une ressource peut être une page web, une image, un fichier de n’importe quel type (texte, calcul, archive...).
Elle est composée du protocole, le plus souvent « http », suivi par « :// », du nom de domaine et, s’il y a lieu, du chemin vers le fichier (la ressource) ciblé.

Par exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/URL où :

  • http:// est le type de service, ici le web ;
  • fr.wikipedia.org est le nom de domaine ;
  • /wiki/URL est le chemin vers la page URL dans le site.
WWW
World Wide Web – Littéralement « La Toile mondiale » ou le Web
Ensemble de serveurs HTTP permettant la communication avec les navigateurs via les pages HTML.

Exemple d’adresse Web : http://www.mozilla-europe.org/

Quelques glossaires en ligne